678e Schueberfouer

23-8-2018
parking Glacis, Rond-point Schumann, Ville de Luxembourg

Ville de Luxembourg

La 678ième « Schueberfouer » à Luxembourg
du 23 août au 11 septembre 2018

La Schueberfouer est la plus grande fête foraine annuelle au Luxembourg. Cette fête, qui commence le 23 août, la veille de la St.Barthélémy est très apréciée. Déjà en juillet on commence à monter le portail d'entrée au nord du champ de foire. Les premiers forains, les restaurateurs, arrivent vers le 10 août, date à laquelle le grand espace de parking Glacis doit être libérée.

Historiquement, la première Schueberfouer a été fondée le 20 octobre 1340. C'était Jean l'Aveugle, comte de Luxembourg qui a instauré cette fête (durant 8 jours à l'époque). A ce qu'il paraît il existait une "Fouer" même avant cette date historique, vers 1225. Ce n'était qu'en 1298 que Henri VII (père de Jean l'Aveugle) accordait à la ville de Luxembourg le droit d'organiser une foire. Cette foire aurait même été plus importante que la "Fouer" 50 ans après. Elle s'étendait sur 40 jours à compter à partir de l'Ascension. La foire, située sur la voie marchande Italie-Pays-Bas, était spécialisée au début dans les tissus et attirait aussi des marchands étrangers. Plusieurs raisons avaient poussé Jean l'Aveugle, en 1340, à réduire la durée de la foire à 8 jours et de la fixer à une date plus tard dans l'année: la foire de Henri VII interférait en effet avec d'autres marchés de la région. D'autre part, Luxembourg n'était pas situé sur le chemin marchand le plus important.

Le nom "Schueberfouer" provient en premier lieu du site où se tenait la foire, la Schuedbuerg qui est aujourd'hui le Plateau du Saint-Esprit et qui, à l'époque, se trouvait à l'extérieur de la ville. De la Schuedbuerg on venait à la Schuedmiss et puis à la Schuebermëss.

Jusqu'à la révolution française, la Schueberfouer était un grand marché. Avec le temps le site devenait trop petit. Après avoir rôdé les arbres au Limpertsberg, la Fouer déménageait ici en 1610. Au 18e siècle, la Fouer s'était transformée en foire attractive. Des concerts s'y jouaient, on jouait aux jeux. En 1844 arrivaient alors les premières variétés. En 1893, la Fouer déménageait au Glacis, sur son site actuel. La Schueberfouer avait une grande importance économique. On y vendait des tissus, des céramiques, mais aussi du bétail. Les noms de "Päerdsmaart" (marché aux chevaux) et "Schoofsmaart" (marché aux moutons) en rappellent encore aujourd'hui le souvenir. Une grande-roue (pas si grande d'ailleurs) et un grand-huit ("Figur 8 Bahn" de l'ingénieur Hugo Haase, 1910) apparaissaient. Au milieu du 20e siècle des attractions de plus en plus mécaniques envahissaient le champ de foire. Aujourd'hui on n'imagine plus la Schueberfouer sans les "Break-Dance", "Bayernkurve", "Shakers" ou les auto-tamponeuses. C'e sont justement ces attractions et la situation au coeur de la ville qui contribuent à son grand charme et à son énorme succès. Le Glacis fait partie de la Fouer tout comme la Fouer fait partie des traditions luxembourgeoises...

www.fouer.lu

www.funfair.lu

 

Agenda
Prochain évènement