Back to school covid-19

Le 4 septembre 2020, le ministre Claude Meisch a présenté le dispositif sanitaire d’une rentrée scolaire particulière, qui se fera dans les plus grandes normalité et sécurité possibles.

Le dispositif retenu résulte à la fois de l’expérience acquise depuis le 16 mars 2020, du rapport d’analyse L’école face à la COVID-19 au Luxembourg  qui constatait que l’école ne constitue pas un milieu de propagation significatif de la COVID-19, et des échanges avec les différents acteurs (directions, enseignants, parents, élèves). Il s’appuie sur un principe qui a emporté l’assentiment de tous : Maximal Chancen fir d’Bildung a minimal Chancen fir de Virus (le maximum de chance pour l’éducation, le minimum de chance pour le virus).

Les règles sanitaires mises en œuvre précédemment sont maintenues : nettoyage, lavage des mains, organisation de la circulation dans les bâtiments, distanciation sociale ou masque, etc. La grande nouveauté réside dans l’adoption d’une approche différenciée : en plus des mesures de base valables au niveau national, des mesures complémentaires pourront être décidées par région ou par école selon la situation sanitaire locale.

Une cellule d’experts du ministère de la Santé et du ministère de l’Éducation nationale supervise la politique sanitaire dans l’éducation, sur base de rapports quotidiens évaluant la situation dans les écoles. Les décisions sanitaires relèvent des experts sanitaires, les décisions pédagogiques, des experts de l’éducation. Un reporting transparent est régulièrement fait aux écoles et au public.

Tous les élèves, enseignants, éducateurs et autres professionnels sont invités par courrier à se faire tester avant la rentrée. Par la suite, le dépistage ciblera particulièrement les familles avec enfants (l’essentiel des contaminations se faisant en famille), les régions et les écoles les plus touchées par le coronavirus.

Des mesures sont déployées et des instructions précises données pour les différentes facettes de la vie quotidienne des structures éducatives : aération des locaux, activités sportives, conduite à tenir en cas de symptômes, nombre d’enfants dans les groupes des maisons relais, port du masque obligatoire/recommandé, restaurants scolaires, etc. Elles sont détaillées pages 4 et 5 du document Dispositif pour la rentrée scolaire 2020-2021 dans le contexte de la crise sanitaire COVID-19.  

Les lycées sont autorisés à prendre deux mesures complémentaires afin de renforcer le sentiment de sécurité : port du masque obligatoire dans la classe, cours en alternance pour les classes supérieures.

À côté de ce scénario de base, trois scénarios ont été prévus, selon l’expansion de l’épidémie :

- un cas isolé dans une classe,

- plusieurs cas dans une classe,

- une chaîne d’infection dans un établissement.

À chaque scénario correspondent des mesures progressives (voir pages 9 à 11 du document Dispositif pour la rentrée scolaire 2020-2021 dans le contexte de la crise sanitaire COVID-19).  

Le ministre a conclu en rappelant l’importance que chacun se tienne aux gestes barrières et le rôle de modèle que jouent les adultes.

© Ministère de l'éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse